Coupe du roi-Classico : match nul entre le Real Madrid et le Fc Barcelone (1-1)

Mercredi 30 janvier 2013, a eu lieu au stade Barnabéu, l’une des rencontres les plus attendues de cette saison, le clash entre le Real Madrid et le FC Barcelone, à l’occasion de la demi-finale aller de la coupe du roi. La rencontre s’est soldée par un match nul et on s’attend déjà à beaucoup de spectacle à l’occasion du match retour.

Il faut noter que ce match oppose un FC Barcelone en pleine forme et en tête de la liga à aux madrilènes qui ne passent pas la meilleures des saisons en ce moment. Renonçant déjà au titre de champion d’Espagne, le Real Madrid, qui souffre de problèmes internes, compte sur la coupe du roi et sur la ligue des champions pour sauver cette saison. Pour cette saison, il s’agit du 4ème classico. C’est le premier de cette année 2013.

Dès les 15 premières minutes, les catalans imposent leur jeu aux madrilènes. La possession de balle, à ce moment est de 66 % pour le FC Barcelone. Toutefois, les deux équipes se montrent menaçantes de chaque côté et les occasions de but sont nombreuses. Le reste de la première période est ainsi très disputée. Les attaquants de chaque camp multiplient les menaces sans aboutir. Malgré une domination plutôt catalane, Cristiano Ronaldo et Özil, ainsi que le français Benzema se sont montrés incisifs face à une décence catalane très efficace, à l’image des tacles de Piqué. Ainsi, après le premier temps additionnel, les joueurs rejoignent les vestiaires avec un score vierge.

A la deuxième mi-temps, les joueurs du FC Barcelone n’ont pas attendu plus de 5 minutes pour ouvrir le score. A la 49ème minute, Cesc Fabregas fait un centre très bien réglé mais arrêté par le Français Varane. Puis, un instant après, c’est toujours Cesc Fabregas qui ouvre le score en mettant la balle au fond des filets de Diego Lopez, titulaire à la place de Casillas. Le buteur a été servi, dans la surface de réparation, par Lionel Messi, après une récupération. Il était isolé dans la surface du Real.

Après ce but, les catalans essaient de toujours garder le ballon et de le faire circuler dans le camp adverse, espérant un deuxième but. A la 56ème minute, Varane empêche Fabregas de marquer un second but. Les occasions madrilènes se font de plus en plus nombreuses, alternées avec des contrattaques catalanes. A la 79ème minute, Lionel Messi, de plus en plus réveillé, se voit refusé un but.

Puis, à la 81ème minute, c’est l’égalisation. L’auteur de cet exploit des dernières minutes, qui sauve le Real, est Varane qui marque de la tête dans la surface de réparation. C’est avec ce score nul de 1-1 que les deux équipes se séparent.

L’homme de ce match est décidément l’ancien Lensois, Varane, qui a été titulaire en raison de l’absence de Pepe et Ramos. En plus d’avoir été un défenseur combatif, face à des butteurs nés comme Messi et Fabregas, il a aussi sauvé le score de son équipe en profitant d’une bonne balle d’Özil vers les dix dernières minutes. En défense ou en attaque, il a été plus que décisif. On peut dire que ce joueur s’est bien fait remarquer alors que Didier Deschamps s’apprête à sortir la liste des joueurs de la sélection nationale française.